Vers la maison passive
Votre maison passive


Energide met à la disposition des Maîtres d'ouvrage privés un bureau d'études techniques pour la conception de maisons en bois et liège à très basse énergie (maisons passives) que l'on peut pratiquement construire soi-même à peu de frais.
D'une façon plus générale, Energide applique les sciences de l'Ingénieur à l'économie d'énergie, vitale pour la terre, dans le cadre de coûts limités.
Le domaine de la construction "durable" est aujourd'hui un maquis plein d'églises ; certains -écolos- défendent les matériaux naturels et proposent de tondre tous les animaux qui passent pour faire de leur laine des isolants sains, d'autres se croient au Canada et font des maisons en bois pas isolées du tout en fait...Seule une large analyse, pragmatique, basée sur une connaissance scientifique sérieuse permet d'y voir clair.
Nous agissons d'abord sur la construction (mieux vaut d'abord isoler), mais aussi sur la production locale d'énérgie et encore par exemple sur l'éclairage pour lequel nous étudions les formidables ressources des diodes...



Nous proposons un système constructif de maisons qui reprend les principes de la maison autrichienne avec de fortes parois autoporteuses en bois massif et une isolation par l'extérieur. Notre transposition met en oeuvre des éléments de parois à assemblages par emboîtement (planchers, toit, murs, cloisons sur le même principe) constitués de plaques en OSB 3 formant des coffres remplis de déchets lourds de bois massifs et de granules de liège expansé recevant une isolation extérieure en plaques de liège expansé.
Ce type de construction est dépourvu de charpente et donne des résistances thermiques de l'ordre de 7 aliées à une forte inertie sans aucun pont thermique.
Il faut créer des faux chevrons pour faire un avant toit correct en l'absence de charpente traditionnelle...
La modularité indiquée permet dans une large mesure l'auto-construction avec un appel limité à des entreprises.
Les matériaux employés étant presque tous des déchets, la main d'oeuvre extérieure pouvant être limitée, les constructions proposées sont peu coûteuses.
Pour donner des fondations à ces constructions nous osons préconiser le béton qui peut permettre la réalisation d'un sous-sol très utile ; il s'agit d'un ouvrage d'Art enterré... Toute autre utilisation du béton dans une maison n'est plus raisonable!



Nous mettons à la disposition de tous l'étude thermique déjà publiée sur le Web par BatiWeb.com qui montre comment le bois et le liège (ou la laine de bois), par la combinaison de leurs caractéristiques physiques sont les champions absolus de l'inertie thermique pour une période de 24 heures et donc aussi du confort d'été tout en permettant des résistances thermiques ouvrant la voie à la réalisation de maisons passives.
L'application des lois complexes de la transmission de chaleur, dans le cas d'une sollicitation variable en température extérieure, aux matériaux de construction et isolants montre par exemple que du point de vue du confort d'été une constitution de 15 cm de bois massif isolée par l'extérieur par 16 cm de liège expansé donne un résultat équivalent à une constitution en pierre massive de 80 cm d'épaisseur dont on connait bien les qualités d'inertie, lui permettant d'être pardonnée d'être ce qu'il y a de pire en matière d'isolation!



Construction en cours chez nous. Là le toit n'est pas encore posé. Si l'on distingue un élément de charpente, il s'agit d'une ferme permettant de créer à l'étage une pièce longue comme deux pièces du rez de chaussée. Ici construction sur un sous-sol partiel.


Le principe de construction que nous proposons s'applique très bien à des maisons ayant un rez de chaussée de plein pied ( terrasse à l'ombre au Sud) et un étage dans le comble totalement aménagé où il est idéal de placer les chambres. Le séjour peut bénéficier de toute la hauteur et donc d'une mezzanine. Rien ne s'oppose à une implantation sur une dalle béton ou sur un sous-sol. Les refends doivent être alignés verticalement, sauf à prévoir des éléments de charpente.
Tous les éléments de construction peuvent être portés à deux ou trois pour le montage : bien sûr, un engin de levage simplifie les choses.


Sur cette image on distingue bien le principe d'emboîtement des éléments de plancher, et celui, plus simple des éléments de parois verticales. Le toit est construit exactement comme le plancher, sauf qu'il est en pente et que c'est plus haut pour lever les pièces.
Ici les éléments ont été fabriqués sur le chantier : ce n'est pas raisonable, il vaut mieux le faire en atelier...Nous nous proposons du reste de le faire pour vous...

Pour nous contacter :

ENERGIDE. Montjuvin 43200 LAPTE
Téléphone : 04 71 59 32 56
Télécopie : 04 71 59 32 57
Courriel : energide@wanadoo.fr